Youssou Ndour souligne les bénéfices tirés de la TICAD (revue)



Le ministre sénégalais du Tourisme et des Loisirs, Youssou Ndour, a souligné les avantages tirés par les pays africains prenant part à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD, en anglais), a appris l’APS auprès de l’ambassade du Japon à Dakar.

‘’L’Afrique tire d’énormes bénéfices de la TICAD. Le Japon, en effet, soutient les secteurs de l’éduction et de la formation, et il contribue beaucoup au renforcement des capacités et au transfert des technologies’’, a dit M. Ndour, cité par le dernier numéro de la revue japonaise "TICAD V".

La 5ème TICAD est prévue du 1er au 3 juin prochain à Yokohama, commémorant le 20ème anniversaire de cette conférence au sommet, qui se réunit tous les cinq ans au Japon. Cette édition aura pour thème : "Main dans la main avec une Afrique plus dynamique".

Une réunion des experts s’était tenue à Ouagadougou (15-17 novembre 2012), suivie d’une réunion ministérielle préparatoire les 16 et 17 mars dernier en Éthiopie, en vue de la tenue de la prochaine conférence de Yokohama.

‘’La conférence aura pour but la conservation de manière stable de la croissance économique actuelle de l’Afrique et la répartition des bénéfices de ce développement à toutes les couches sociales’’, rapporte la publication japonaise.

A Yokohama, les discussions sont prévus autour des ces trois sujets principaux : "Une économie robuste et durable", "Une société inclusive et résiliente" et "La paix et la stabilité".

Les participants seront des représentants du Japon, des Etats africains, des organisations internationales, des pays donateurs, du secteur privé et de la société civile des pays concernés.

A l’issue des travaux, il est attendu un plan d’actions spécifiques à mettre en œuvre par l’Afrique, le Japon et la communauté internationale. A l’instar des conférences de 1993, 1998 et 2003 et 2008, la TICAD V ne fera pas exception à cette règle de surveillance et d’évaluation.

‘’Depuis l’établissement de système de suivi, une réunion ministérielle de suivi a été organisée chaque année en Afrique, notamment au Botswana en 2009, au Sénégal en 2011 et au Maroc en 2012’’, rappelle l’ambassade du Japon à Dakar.

Le japon compte 32 représentations diplomatiques et 8.102 ressortissants sur le continent africain. Le montant de son aide publique au développement se situe à 2,05 milliards de dollars américains en faveur de l’Afrique Subsaharienne.

Dans le domaine des affaires, 333 entreprises japonaises évoluent dans 24 pays africains, dont le Sénégal. Aussi les investissements directs du Japon en Afrique se chiffrent-ils à 5,2 milliards de dollars, signale la même source.

SAB/AD

Lu 56 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31