Un officiel signale ''l’urgente nécessité'' de prendre en charge les maladies à soins coûteux



Dakar, 6 août (APS) – Le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Moussa Mbaye, a soutenu mardi qu’il y a ''une urgente nécessité'' de prendre en charge les maladies non transmissibles à soins coûteux, parmi lesquelles le diabète occupe une importante place.

‘’Le diabète est une maladie à soins coûteux qui continue de se développer malheureusement, ou alors, c’est l’absence des moyens de diagnostic qui fait qu’on a l’impression d’avoir de plus en plus de diabétiques au Sénégal’’, a-t-il dit, soutenant que de plus en plus de diabétiques sont rencontrés au Sénégal.

Moussa Mbaye s’exprimait ainsi en recevant un don de glucomètres et bandelettes que la société Carrefour Médical du Sénégal et son partenaire Nipro Europe ont gracieusement mis à la disposition du ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Pour lui, mettre à la disposition du ministère de la Santé et de l’Action sociale des moyens de diagnostic rapide constitue une belle façon de contribuer à la lutte contre le diabète, dans la mesure où une bonne partie de ce don de 15 millions de FCFA reviendra l'Association sénégalaise de soutien et d'assistance aux diabétiques (ASSAD).

‘’En mettant ces glucomètres et bandelettes à la disposition des malades, vous créez les conditions qui leur permettront, à intervalle régulier et sur les conseils de leur médecin traitant, de pouvoir mesurer chez eux leur taux de glycémie de façon à pouvoir s’ajuster dans leur alimentation ou dans la prise de leurs médicaments’’, a-t-il dit.

De même, a soutenu Moussa Mbaye, ce don permettra aux professionnels de la santé et aux malades du diabète ''de prendre en charge un aspect extrêmement important de la gestion de cette maladie qui est la mesure du taux de glycémie''.

Il a rappelé que le Sénégal a fait ces dernières années ''d’importants progrès'' dans la lutte contre les maladies transmissibles, ''avec des avancées significatives dans la lutte contre le Sida''. Mais aussi, a-t-il signalé, dans la lutte contre le paludisme, la tuberculose et bien d’autres maladies.

Pour le directeur général adjoint de Carrefour Médical, El Hadji Magatte Seck, ce geste de solidarité humaine traduit ''l’engagement constant'' de sa structure à lutter contre les maladies chroniques, particulièrement le diabète.

L’ambition de Carrefour Médical, a-t-il dit, est de soutenir toute action visant à offrir aux malades des possibilités de se soigner dans de bonnes conditions, mais aussi et surtout dans les actions de prévention contre la maladie.

Il a rendu un hommage appuyé à l’ASSAD ‘’dans sa lutte inlassable’’ menée au quotidien en faveur des diabétiques, avant d’assurer les autorités du ministère de la Santé et de l’Action sociale du soutien indéfectible de Carrefour Médical pour relever d’autres défis et faire l’économie des dégâts du diabète au Sénégal.

De son côté, le secrétaire permanent de l’ASSAD, Lamine Ngom, a indiqué que ce don est ''un geste très important pour les diabétiques'', dans la mesure où il leur permet à tout moment de tester le taux de sucre dans leur sang.

LTF/AD

Lu 30 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31