Un ancien footballeur insiste sur l’éducation des jeunes sportifs



Dakar, 28 jan (APS) - L’ancien international sénégalais Salif Diao a insisté mardi soir à Dakar sur l’importance d’orienter les jeunes vers les études, malgré leur passion pour le sport, rappelant la complémentarité des deux domaines.

‘’J’ai entendu dire qu’il y avait, maintenant, des centres de formation de lutte au Sénégal. Aujourd’hui, pour tous ces jeunes, l’éducation n’est pas importante parce que leur rêve, c’est de devenir footballeur professionnel, lutteur ou faire l’émigration clandestine. Pour nous, l’idée c’est de voir comment pousser ces jeunes vers l’éducation’’, a-t-il indiqué.

Diao s’exprimait en marge d’un atelier de partage sur le programme "Premier Skills" axé sur le thème: ‘’Le football, outil de cohésion communautaire: comment intégrer la problématique de l’inclusion sociale à ce sport ?’’.

La rencontre était conjointement organisée dans la capitale sénégalaise par le British Council avec la Premier League (élite du Football anglais) et Sports4charity.

Le programme "Premier Skills" vient en appui aux communautés pour former des éducateurs pour les jeunes. Il est développé conjointement par la Barcleys Premier League et le British Council.

L’ancien international sénégalais a expliqué que ‘’l’idée pour ces 48 heures était de se réunir avec d’autres (partenaires) venus du Nigeria, de l’Ouganda, du Soudan, du Botswana pour partager l’expérience et voir les programmes ou les méthodes, utilisés par les uns et les autres, qui ont marché et qui permettent au programme Premier Skills d’avancer’’.

‘’Aujourd’hui, a indiqué Diao, nous analysons un peu la situation après que la Premier League a mis des fonds pour qu’on puisse former des entraîneurs. Ce programme est venue comme une aubaine.’’

Un document remis aux participants indique que l’objectif du programme "Premier Skills" est d’atteindre 25 pays d’ici 2016. Il cherche aussi à mobiliser au moins 50 responsables du monde du Football pour s’en servir comme un outil de développement.

Le programme prévoit également de former au moins 3.000 entraîneurs et arbitres et à travers eux d’atteindre plus de 300.000 jeunes.

Ledit programme compte étendre sa présence à 25 pays, dont huit nouveau à savoir l’Afghanistan, la Birmanie, le Qatar, la Sierra Léone, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, les Etats-Unis et la Zambie.

SG/SAB

Lu 57 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31