UGB : le personnel du CROUS observe une grève de 48h renouvelables



Saint-Louis, 28 jan (APS) - Les travailleurs du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis (CROUS) ont décrété un mot d’ordre de grève de 48 heures renouvelables, à l’issue d’une assemblée générale tenue ce mardi.

‘’Depuis l’arrivée du nouveau directeur, rien ne marche dans la maison. Il a recruté des soi-disant experts qui, depuis leur installation, n’ont gagné aucun marché pour le CROUS’’, a déclaré Masseck Ngom, porte-parole des délégués.

Les syndicalistes reprochent à Biram Ndeck Ndiaye ‘’son manque d’ouverture et sa tendance à laisser en rade les partenaires sociaux avec qui il ne dialogue pas’’.

‘’Le directeur ne respecte pas le personnel et essaie d’imposer une gestion unitaire, que nous n’accepterons pas’’, a fustigé Masseck Ngom.

Les syndicalistes sont aussi remontés contre le directeur qui a déclaré à la presse avoir instauré la rupture par une gestion rigoureuse des deniers publics. Ce qui explique, selon lui, cette levée de boucliers contre sa personne.

Les syndicalistes soutiennent que le nouveau directeur ‘’veut’’ les ‘’mettre en mal avec les étudiants et l’opinion’’. Selon eux, ‘’si les étudiants sont satisfaits de sa gestion, c’est bien grâce aux travailleurs qu’il cherche à dénigrer’’.

Répondant à ses détracteurs, Biram Ndeck Ndiaye assure que ’’la gestion [du CROUS] est devenue plus rigoureuse’’. ‘’Nous avons maintenu et renforcé tout ce qui était bien fait. Nous n’avons jamais fermé la porte aux délégués du personnel à qui nous demandons de nous juger par rapport à notre gestion et à ce qui se fait ailleurs’’, a-t-il expliqué.

’’Les syndicats n’ont rien à me reprocher. Les salaires et les indemnités de l’ensemble du personnel sont régulièrement payés tout comme le transport et le suivi médical du personnel du CROUS’’, a-t-il martelé.

‘’Les étudiants bénéficient d’un système de transport allégé et le parc automobile défaillant a été remis en route’’, a-t-il ajouté, soulignant que ‘’les étudiants sportifs sont bien pris en charge et évoluent dans des conditions favorables à leur épanouissement’’.

’’Les restaurants fonctionnent et les étudiants ne se plaignent pas outre mesure, sinon ils auraient depuis longtemps manifesté. Et les enfants du personnel ont bénéficié d’une colonie de vacances et d’une fête pour l’arbre de Noël’’, a encore dit Biram Ndeck Ndiaye.

AMD/ASG

Lu 25 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31