Trois ONG expriment ‘’leur vive et entière solidarité’’ à Seydi Gassama



Dakar, 29 mai (APS) - La Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) et l’Organisation nationale des droits de l’homme (ONDH) ont exprimé, mercredi dans un communiqué, ‘’leur vive et entière solidarité’’ à Seydi Gassama,directeur exécutif d’Amnesty International/Sénégal

Ces trois ONG ‘’condamnent de la façon la plus vigoureuse les attaques et menaces dont il (Gassama) fait l’objet depuis un certain temps aussi bien de la part des autorités officielles sénégalaises et de hauts responsables du parti présidentiel ou de coalition’’.

‘’Nos organisations mettent en garde toutes les autorités sénégalaises contre toutes formes de stigmatisation et de persécution à l’encontre des défenseurs des droits humains et exigent protection et sécurité à Seydi Gassama à tout le personnel de la section sénégalaise d’Amnesty International tant de leurs personnes que de leurs biens’’, souligne le communiqué.

Amnesty International, dans son dernier rapport publié jeudi, fait état d’une poursuite de l’impunité au Sénégal, en dépit du changement de régime.

Il mentionne notamment la persistance de cas de torture, de décès en détention et d’enquêtes classées sans suite, sans compter des interdictions illégales de manifestations et de rassemblements.

Pour sa part, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Aminata Touré, a adressé une lettre au secrétaire général de Amnesty International, Salil Shetty, dans laquelle elle s’offusque de certains commentaires de Seydi Gassama, le directeur exécutif de son antenne sénégalaise.

Dans sa missive, Mme Touré apporte aussi des précisions, dans le but d’éviter "tout amalgame ou confusion", dans la perception de la situation des droits de l’homme au Sénégal, suite à la récente publication du rapport 2013 d’Amnesty International.

"Certains commentaires qu’il a pu susciter de la part d’un responsable de votre organisation sont manifestement sans rapport avec son contenu réel qui, pour l’essentiel, se réfère à des faits survenus avant la deuxième alternance survenue à la tête de notre pays", écrit le garde des Sceaux.

Elle juge en effet "déplacés" les propos du représentant d’Amnesty au Sénégal qui a comparé le régime de Macky Sall, l’actuel président de la République, à celui d’Abdoulaye Wade, son prédécesseur. Pour Aminata Touré, ces propos "placent Monsieur Gassama sur le terrain de la politique politicienne".

OID/AD

Lu 49 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31