Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


Revue de presse - Le centre de conférences de Diamniadio et d’autres sujets au menu



Dakar, 5 nov (APS) – Les quotidiens reçus mardi à l’APS traitent de beaucoup de sujets allant du lancement la veille par le chef de l’Etat des travaux du centre de conférences de Diamniadio à l’attribution du marché des bulletins des vote des prochaines élections locales en passant par le retour à Dakar de Cheikh Béthio Thioune.

Le Soleil annonce le lancement, lundi, par le chef de l’Etat Macky Sall, des travaux du Centre de conférences international de Diamniado (Rufisque), un pôle urbain ‘’qui va désengorger Dakar’’. Ving-cinq milliards de francs CFA ont été dégagés par le groupe turc Eximbank pour la construction de ce site qui va abriter le prochain sommet de la Francophonie, prévu en 2014.

S’intéressant au sujet, Direct Infos souligne que Macky Sall ‘’lance son premier chantier’’. Le journal écrit : ‘’Macky Sall veut marquer de son empreinte son passage à la tête de l’Etat du Sénégal. Après la nouvelle réforme dénommée l’Acte III de la décentralisation qu’il a initié, le 4e président du Sénégal vient de lancer son tout nouveau chantier, celui des travaux du Centre international de conférences de Diamniadio qui doit abriter le prochain sommet de la Francophonie en fin 2014’’.

Le Populaire, qui parle aussi du ‘’futur pôle urbain de Diamniadio’’, met également en relief ‘’le retour discret de Cheikh Béthio Thioune à Dakar’’. Arrivé vers 20h 30 par vol d’Air France, le guide des Thiantacounes (est) en bonne forme’’, dit Le Populaire.

La chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar avait accordé, en février dernier, la liberté provisoire, pour raison médicale, au guide des Thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune.

Il a été arrêté le 23 avril dernier, après la découverte des cadavres de deux de ses disciples, Bara Sow (37 ans) et Ababacar Diagne (40 ans). Il est poursuivi pour complicité de meurtre, inhumation de cadavres sans autorisation, détention d’armes et association de malfaiteurs.

Emprisonné à Thiès, M. Thioune a été transféré à la prison de Rebeuss, à Dakar, pour des raisons de sécurité. Il a été ensuite admis au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec, à Dakar. Le 22 octobre, ses disciples avaient protesté contre sa détention. Dans le centre-ville de Dakar, ils avaient saccagé des biens publics et privés.

Le quotidien L’As souligne qu’après 10 mois de soins en France, ‘’Béthio is back’’. ‘’Le guide moral des Thiantacounes, poursuivi pour complicité de meurtre sur ses deux talibés avant de bénéficier d’une liberté provisoire pour se soigner en France, est revenu incognito à Dakar, hier soir’’.

‘’Même si la nouvelle qui s’est vite répandue a ameuté ses talibés qui ont afflué de tous les horizons, en direction de son domicile de Mermoz, la sobriété était de mise. Sur ordre du guide, tout attroupement était interdit, car dit-on, il n’a bénéficié que d’une liberté provisoire’’, ajoute L’As.

Dans l’affaire de la traque des biens mal acquis, L’Observateur indique que les experts ‘’réclament 200 millions à l’Etat’’. Le journal précise : ‘’C’est une enveloppe de 200 millions de francs CFA que l’Etat doit débourser pour payer les experts recrutés dans la traque des biens mal acquis déclenchée par le régime du président Macky Sall contre des dignitaires du défunt régime libéral. Le montant des honoraires jugé élevé n’a pas encore été libéré par le Trésor public’’.

Ce montant correspond à la facture que ‘’les experts recrutés par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (….) ont déposé sur la table des autorités sénégalaises’’, écrit L’Observateur.

Dans sa livraison du jour, le quotidien Enquête note ‘’(un) appétit et (des) querelles autour de 2 milliards’’ dans le marché des bulletins électoraux des élections locales de 2014. Selon le journal, ‘’l’attribution par le ministère de l’Intérieur du marché des bulletins de vote aux imprimeries Polykrome et IPS au détriment des imprimeries sénégalaises dont Tandian, Graphik Solutions, Imprimerie Salam, Sonic, soulève beaucoup de polémiques’’.

Le journal ajoute : ‘’Les soumissionnaires malheureux accusent les services du ministère de l’Intérieur d’avoir avantagé deux sociétés pour des raisons obscures. Le marché porte sur près de deux milliards de francs CFA’’.

OID/AD

http://www.amazon.fr/chaussures-sacs/

Lu 33 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30