Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


Revue de presse - La garde-à-vue de Sidy Lamine Niass à la Une



Dakar, 31 déc (APS) – La garde-à-vue de Sidy Lamine Niass, président-directeur général du Groupe de presse Walfadjri, est l’un des principaux sujets abordés par les quotidiens reçus mardi à l’APS.

Sidy Lamine Niasse a été placé en garde-à-vue, lundi après son interpellation, le même jour par les éléments de la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane.

Il était convoqué pour des propos tenus dans l’émission "Sortie" que la radio-télévision Walfadjri devait diffuser dimanche. Dans l'élément, il déclare détenir des ''preuves d'enrichissement illicite'' du président Macky Sall. M. Niasse avait été convoqué vendredi à la gendarmerie, mais la convocation avait été annulée par la suite. Il a dit qu'il était prêt à donner des preuves de ses allégations aux autorités judiciaires, si elles le désiraient.

Sa déclaration a provoqué une série de réactions dans le camp présidentiel, chez les familles religieuses, notamment les mourides et dans la communauté chrétienne, qui étaient également visés par certains de ses propos délivrés dans la même émission.

Son groupe, qui est en place depuis 30 ans, fait de la production audiovisuelle, qu'il diffuse à travers la radio-télévision Walfadjri, en plus d'éditer le quotidien du même nom.

Gardé-à-vue sous le coup de l’article 80 du Code pénal, Sidy Lamine ‘’ (passe) un 31 décembre entre 4 murs’’, selon Enquête qui écrit : ‘’il est placé en garde-à-vue pour les faits d’offense au chef de l’Etat, d’atteinte à la sûreté de l’Etat, diffusion de fausses nouvelles. L’enquête n’est pas bouclée, l’audition de Sidy Lamine Niass se poursuit aujourd’hui (mardi). A l’issue, il sera déféré au Parquet. D’après nos sources, il encourt le mandat de dépôt’’.

Pour le quotidien Walfadjri, Sidy Lamine Niass ‘’ (est) victime d’une prise d’otage’’. Il est en garde-à- vue pour ‘’délit d’opinion’’, ajoute Walf qui fait réagir de nombreux soutiens du patron du Groupe Walfadjri dont Farba Senghor (Parti démocratique sénégalais, opposition) qui déclare : ‘’Sidy Lamine est en train de subir les foudres de la coalition autour du président Sall’’.

Après une deuxième convocation, Sidy Lamine ‘’Gardé-à-vue’’, affiche à sa Une Sud Quotidien à l’instar du Populaire qui note que face aux gendarmes, le mis en cause ‘’s’emmure dans le silence’’. En effet, ajoute Le Populaire, ‘’jugeant que le +problème est politique+, il refuse de se faire assister par un avocat’’.

Dans Le Populaire toujours, Abdourahmane Camara, collaborateur de Sidy Lamine déclare : ‘’Nous sommes sereins, parce que nous estimons que cela entre dans le cadre de la vie des individus. C’est un homme de principe, quand il prend des engagements, il les respecte toujours. Beaucoup de gens voulaient se constituer comme avocats, mais il a dit qu’il n’a pas besoin d’avocat. Car il estime que le problème est politique’’.

Sur l’attitude du PDG de Walfadjri devant les enquêteurs, L’As note : ‘’Sidy Lamine Niass (a été) muet comme une carpe’’. Mais Libération rappelle ce qu’avait dit l’intéressé avant sa garde-à-vue : ‘’C’est caduque, je n’en parlerai plus’’. Pour le fait d’offense au chef de l’Etat, L’Observateur signale que Sidy Lamine Niass ''encourt 6 mois à 2 ans de prison ferme''.

Le Soleil revient sur l’installation, lundi, par le chef de l’Etat, du comité de pilotage du passage au numérique et titre : ‘’Chaines thématiques et sociétés de production en ligne de mire’’. Selon le journal, Macky Sall a encouragé la création de télévisions orientées vers l’agriculture, l’écologie, la santé, l’éducation, la pêche, etc.

Le président Macky Sall a dit lundi à Dakar que le passage du Sénégal de l'analogique à la télévision numérique, d'ici à juin 2015, devrait permettre au pays de disposer d'"une multitude de services à valeur ajoutée" et d'"importantes ressources en matière de radiofréquence".

OID/AD


Lu 44 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30