Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


Revue de presse 5 janvier 2016 - LE "RÉFÉRENDUM DES CONSTITUTIONNALISTES" DOMINE LE MENU DES QUOTIDIENS



Dakar, 4 jan (APS) – Plusieurs journaux sont revenus lundi sur le débat relatif à la durée du mandat du président Macky Sall qui, élu pour sept ans sur la base de la Constitution, a promis lors de la campagne électorale de 2012 d’exercer un quinquennat.


Ce débat, que Le Quotidien considère comme "le référendum des constitutionnalistes", a été relancé par l’annonce de 15 réformes constitutionnelles prévues par le chef de l’Etat, dans son discours de fin d’année.


Le Quotidien publie "les plaidoiries" des constitutionnalistes Ismaïla Madior Fall et Babacar Guèye, qui sont en désaccord sur la tenue d’un référendum sur la réduction ou le maintien du septennat.


Macky Sall a choisi de "consulter" le président de l’Assemblée nationale et le président du Conseil constitutionnel sur la question, selon son ministre-conseiller, Ismaïla Madior Fall.


Le Quotidien pose alors la question de savoir si la décision du Conseil constitutionnel sera un "simple avis" ou une "décision judiciaire".


"Les avis rendus par le Conseil constitutionnel lient le président de la République", répond M. Fall. Babacar Guèye dit le contraire : "C’est juste un avis, qui ne lie pas le président de la République."


Cet enseignant à la faculté de droit de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar va plus loin, en affirmant qu’"à son corps défendant, il (Macky Sall) fera un mandat de sept ans, car il n’y a pas d’autres solutions".

L’As semble dire la même chose en évoquant "l’impossibilité du président Macky Sall de s’appliquer le quinquennat, malgré sa volonté", car "il est lié par l’arrêt du Conseil constitutionnel, qui peut s’opposer à sa volonté de réduire son mandat".


"La prochaine présidentielle [est] entre les mains des cinq sages", titre L’Observateur, en faisant allusion aux cinq membres du Conseil constitutionnel, qui sont, selon ce journal, "des boucliers" de Macky Sall.
Le même journal se fait l’écho de l’avis du spécialiste du droit constitutionnel Abdoulaye Dièye : "Il n’y a aucune obligation pour le président de la République de suivre l’avis du Conseil constitutionnel."


Le Témoin Quotidien aussi s’est intéressé à ce débat, en demandant à un autre constitutionnaliste, Ababacar Guèye, ses avis sur les 15 réformes constitutionnelles évoquées par Macky Sall sur le rôle des partis politiques, la création du Haut conseil des collectivités locales, etc. "La restauration du quinquennat est un début de concrétisation de l’engagement électoral du chef de l’Etat", affirme M. Guèye.


"La controverse s’installe", titre Sud Quotidien, qui se fait également l’écho de ce débat en donnant la parole aux spécialistes du droit constitutionnel Pape Demba Sy, Babacar Guèye et Ismaïla Madior Fall.


"La polémique enfle sur la question de la réduction du mandat présidentiel et la saisine du Conseil constitutionnel", constate Sud Quotidien.


L’As affirme que l’ancien Premier ministre Aminata Touré, "envoyée spéciale" du président de la République, et le ministre-conseiller Ismaïla Madior Fall sont "en mission commandée", leur objectif étant la "non-réduction du mandat du président Macky Sall".
ESF/SD
APS

Lu 92 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION

Contact: Patrice: 0781902232 France

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION
- Votre Logement meublé de 96m2 est totalement climatisé (très important pour la région)
- votre logement est tout équipé neuf avec :
- wifi Orange par la fibre très rapide
- télévision led 127 cm
- abonnement tv d orange et canal+ comprenant le bouquet sport et ciné cinéma
- four avec broche et 4 feux gaz.
- réfrigérateur tout et partie congélateur
- 2 balcons
- femme de ménage: mercredi et samedi

Le logement est situé dans un quartier calme, commerces et plages à proximité, restaurants


Le logement

Vous apprécierez votre logement car il est totalement climatisé et situé dans un endroit stratégique de la ville, non Loinn des commerces de proximité et des endroits de visite et de villégiatures.
De nombreux restaurants à la cuisine typique, deux casinos, des plages, des marchés traditionnels, le port de pêche, les ateliers d art africain vous attendent.
À visiter : le lac rose, l île aux esclaves, les monuments de centenaire, les marchés locaux, le port de pêche, nombreuses activités.

Accès des voyageurs

Le logement est loué entier

Échanges avec les voyageurs


Je suis disponible à tout moment
Contact: Patrice: 07 81 90 22 32 France
N hésitez pas :)))


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30