Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


Rébellion à Kidal : Macky Sall renouvelle son soutien au Mali



Dakar, 22 mai (APS) - Le président sénégalais Macky Sall a réitéré son soutien aux autorités du Mali, confrontées à la dégradation de la sécurité dans la partie nord du pays où des insurgés touareg ont étendu leur contrôle, a appris l'APS de source officielle, jeudi à Dakar.

"Le chef de l’Etat a évoqué la situation en cours au Nord Mali, en réitérant le soutien total de notre pays à l’Etat malien, dans l’intérêt de la paix dans la région sahélienne et pour la préservation de nos nations contre le terrorisme et l’obscurantisme", rapporte le communiqué du Conseil des ministres du Sénégal.

Mercredi, la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, indépendantiste) a pris le contrôle de Kidal, à 1500 km de la capitale Bamako, où de nouveaux combats en ville ont causé, officiellement, dans les rangs de l'armée malienne, 30 morts et 20 blessés.

Le 13 mai dernier, cinq casques bleus sénégalais de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation des Nations unies au Mali (MINUSMA) ont été blessés à Kidal. Leur véhicule avait sauté sur un engin.

Deux soldats sénégalais avaient été tués et sept autres blessés, le 14 décembre 2013, dans une attaque à la voiture piégée à Kidal. Le contingent sénégalais au Mali compte 700 militaires et 145 gendarmes.

Par ailleurs, signale le communiqué du Conseil des ministres, "le président de la République (du Sénégal) s’est félicité de la tenue des élections en Guinée-Bissau, dans des conditions de transparence et de paix saluées par la communauté internationale".

En outre, poursuit le texte, le chef de l’Etat sénégalais "a condamné énergiquement l’enlèvement des jeunes lycéennes nigérianes, par le groupe Boko Haram", des islamistes opposés, radicalement, à l'éducation de type occidental.

Ce groupe a revendiqué l'enlèvement de 276 filles pensionnaires d'une école, en avril dernier à Chibok, dans le Nord-est du Nigeria, ainsi qu'une série d'attaques meurtrières depuis un mois et demi commis dans le pays.

"Devant cet acte inqualifiable, (le président Sall) a exprimé la totale solidarité de notre pays à l’égard du peuple et des autorités du Nigeria", ajoute le communiqué.

SAB

Lu 10 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31