Procès Habré : la défense demande une enquête parlementaire sur le financement



Procès Habré : la défense demande une enquête parlementaire sur le financement
Dakar, 9 avr (APS) - Le pool des avocats de Hissène Habré va saisir l’Assemblée nationale du Sénégal pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire dans le but d’édifier l’opinion sur les fonds mobilisés pour la tenue du procès de l’ancien président Tchadien, a annoncé mercredi à Dakar, Me El Hadji Diouf.

‘’Nous allons saisir l’Assemblée nationale pour l’ouverture d’une commission d’enquête sur le financement et l’argent qui circule autour de l’affaire Habré’’, a-t-il indiqué dans une déclaration lue devant le siège des Chambres africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises.

Entouré par d’autres conseils de l’ancien président du Tchad de 1982 à 1990, Me Diouf a dit que lui et ses confrères de la défense voulaient en avoir le cœur net sur les fonds mobilisés pour la tenue du procès de son client.

‘’Cette commission parlementaire va mener des enquêtes au niveau des Chambres africaines extraordinaires pour voir comment elles fonctionnent, où va l’argent et comment il est utilisé’’, selon Me Diouf. Il est aussi un député à l'Assemblée nationale.

‘’Où se passe tout cet argent annoncé ? Où passent les milliards financés par l’actuel chef de l'Etat du Tchad, Idriss Deby, qui cherche à liquider son ennemi juré ?’’, s’interroge l’avocat de Hissène Habré qui retourne les accusations contre M. Deby, qui fut un collaborateur de M. Habré.

‘’M. Deby a dit qu’il n'allait permettre à aucun Tchadien de venir à Dakar pour être arrêté et inculpé. Il dit qu’il ne permettra pas aux Chambres africaines extraordinaires d’accueillir des Tchadiens et de les envoyer en prison. Pour lui, c’est la seule main de Habré qui a tué les 40.000 Tchadiens. Il y a là un flagrant délit de liquidation de M. Habré’’, a ajouté sa défense.

Mardi, le Procureur spécial du tribunal des Chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall, avait menacé de saisir l’Assemblée nationale pour une levée de l’immunité parlementaire de Me El Hadji Diouf si ce dernier ‘’persiste dans ses injures (...)’’ à l'endroit des magistrats.

A cet effet, le concerné a répondu par l'ironie: ‘’Cela ne me fait pas peur. Nous continuerons à combattre l’injustice (…). Dès lors qu’un homme qui n’est même député compte saisir l’Assemblée nationale, à plus forte raison moi qui suis parlementaire.’’

Selon Me Diouf, cette commission d’enquête parlementaire aura aussi un droit de regard sur la prison construite pour les besoins du procès de Hissène Habré.

‘’Nous voulons savoir comment l’appel d’offres a été fait, qui a gagné le marché de la construction, sur quelles bases et comment la prison a été construite? Rien de tout cela n’est pas clair. Nous soupçonnons de la magouille’’, a-t-il ajouté.

MTN/SAB

Lu 15 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31