Mor Ngom rappelle l’engagement du gouvernement à concrétiser la Grande muraille verte



Mbar Toubab (Louga), 10 jan (APS) – Mor Ngom, ministre de l’Environnement et du Développement durable, a réaffirmé vendredi à Mbar Toubab, dans le département de Louga (Nord), la volonté du gouvernement sénégalais d’œuvrer au reboisement total de la partie du pays traversée par la Grande muraille verte, dans le but de servir d’exemple aux Etats participant à ce projet.

‘’Nous avons aujourd’hui l’intention d’installer une base à Bakel (Nord-est). Celle-ci va permettre à toute la partie du Sénégal concernée par le projet d’être reverdie et servir d’exemple aux autres pays participant à ce projet’’, a-t-il déclaré à des journalistes.

Le ministre de l'Environnement eu du Développement durable s'exprimait , en marge d’une visite entamée le même jour dans la région de Louga sur les sites traversés par la Grande muraille verte. Après Mbar Toubab, distant de 90 kilomètre de Louga, il se rendra dans le département de Linguère.

‘’C’est un projet majeur et structurant. Ce que nous venons de découvrir est exemplaire dans la mesure où aujourd’hui, après avoir rencontré les différentes parties prenantes, je suis en mesure de dire que les populations se sont beaucoup réjouies de ce projet’’, a-t-il souligné.

''La concrétisation du projet de la Grande muraille verte permettra de régler une bonne fois pour toutes l’avancée du désert et contribuer au développement à travers la valeur ajoutée que le projet va créer, à travers entre autres le maraîchage et les réserves fourragères'', a laissé entendre le ministre de l’Environnement et du Développement durable.

‘’La réussite du projet dépend de son appropriation par les populations. Ce que nous venons de voir avec les habitants de Mbar Toubab est quelque part la preuve que ces dernières s’en sont appropriées. Je suis sûr qu’à terme, beaucoup d’emplois pourront être créés’’, a fait valoir M. Ngom.

Plus de 11 millions d’arbres avaient déjà été plantés sur 20 mille hectares de la superficie réservée au projet de la Grande muraille verte, au Sénégal, à la fin de l’année 2012, selon l’Agence nationale de la grande muraille verte (ANGMV). Et depuis 2008, la moyenne des surfaces plantées tournent autour de 5.000 hectares depuis 2008.

La Grande muraille verte est un projet international de reboisement lancé en 2005 par l'Union africaine, pour enrayer en Afrique le phénomène de désertification des régions subsahariennes, et en particulier du Sahel.

En plus de la préservation de la biodiversité, le projet de la Grande muraille verte comprend d’autres volets d’assistance aux populations locales.

Le projet vise le reboisement de 15 millions d'hectares, sur une bande de territoire d'une longueur de 7.100 kilomètres et d'une largeur moyenne de 15 kilomètres, entre Dakar et Djibouti.




AKS/AD


Lu 78 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31