Monument de la Renaissance : Abdoulaye Racine Senghor promet de travailler dans la continuité



Dakar, 5 sept (APS) – Le nouvel administrateur du Monument de la Renaissance africaine, Abdoulaye Racine Senghor, a promis de poursuivre, avec son style propre, "le travail très important" effectué jusqu'ici dans cette structure culturelle inaugurée en avril 2010.

"Avec notre style, dans une démarche concertée, nous allons essayer de poursuivre le travail important qui se fait ici", a-t-il jeudi en fin d'après-midi, après la passation de service avec le sortant Abdel Kader Pierre Fall, en présence d'acteurs cultuels, d'artistes et d'autres invités.

M. Senghor a assuré qu'il ferait le travail, sur la base du cahier des charges que lui a soumis le ministre de tutelle, "en perspective d'un Sénégal émergent, d'une Afrique émergente et en faisant preuve d'audace et d'innovation".

"Il s'agit de faire de ce monument, un monument qui intègre tous les Africains du continent et de la diaspora, un lieu de convergence, une grande destination et un lieu d'expression artistique et culturelle", a souligné Abdoulaye Racine Senghor.

Il a dit qu'il saurait compter "sur toutes les énergies, toutes les compétences, dont celles se trouvant dans les collectivités locales, pour définir des orientations précises", estimant qu'il est question de "jouer et gagner ensemble".

Pour sa part, l'administrateur sortant, Abdel Kader Pierre Fall, a salué en son successeur "un homme de valeur, un home de terrain, un homme du sérail", qui saura, selon lui, "continuer à faire du monument un point de ralliement des citoyens d'Afrique et de la diaspora".

Il a affirmé que la "polémique" suscitée par la construction du monument est "aujourd'hui dépassée", ajoutant que le travail consiste à le faire connaître comme une propriété de l'Etat du Sénégal, "à exploiter de façon naturelle et à rentabiliser au profit du pays".

Inauguré en avril 2010, le Monument de la renaissance africaine est une œuvre de 22.000 tonnes de bronze confectionnée en 34 mois, par des équipes nord coréennes, sénégalaises, africaines et mondiales.

Dans le détail, l'enfant qu'on voit derrière une femme et un homme pèse une trentaine de tonnes, là où ces derniers font respectivement 70 tonnes et environ 100 tonnes. Il s'élève dans le ciel sur une hauteur de 53 mètres.
Il a accueilli des concerts lors du Festival mondial des arts nègres organisé en décembre 2010 à Dakar.

ADC/BK

Lu 54 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31