Le terrorisme peut être contrecarré par la communication, selon un islamologue



Dakar, 4 juin (APS) - Les leaders musulmans doivent s'imprégner des moyens de communication modernes pour mieux comprendre le langage des jeunes et prévenir leur enrôlement par des organisations terroristes, a soutenu, jeudi à Dakar, l'islamologue Mouhamadou Bamba Ndiaye.

"La communication, c'est actuellement l'instrument d'enrôlement, de recrutement et d'endoctrinement via notamment les réseaux sociaux'', a-t-il déclaré au cours d'une conférence organisée par l'Agence de presse africaine (APA), sur le thème "L'islam dans les médias : quels défis des leaders islamiques ?"

"Il y a un fossé entre le langage des leaders islamiques et les terroristes composés souvent de jeunes. Ils doivent accepter de se remettre en cause pour finalement se comprendre avec ces jeunes", a dit M. Ndiaye dont la communication portait sur ''islam et médias''.

"La communication est un point focal. S'il est admis que les leaders islamiques maîtrisent les connaissances et outils cognitifs, les textes du Coran, ils ne maîtrisent pas le langage des terroristes composés souvent de jeunes, ni les technologies de l'information et de la communication", a-t-il fait valoir cet islamologue sénégalais

"Il faut une mise à niveau pas seulement des leaders religieux mais une refonte des programmes de formation des imams et autres guides religieux", a préconisé cet islamologue.

"Si les leaders islamiques assument leurs responsabilités, leur implication est fondamentale dans l'anticipation, la persuasion et la dissuasion des jeunes qui veulent s'engager dans le terrorisme", a souligné l'ancien ministre en charge des affaires religieuses.

Le conférencier a appelé les leaders musulmans à poser un débat de fond sur les notions relatives à la problématique du terrorisme.

"On évite les débats, on ne les pose jamais. Il faut que tout le monde comprenne ce qu'il y a dans djihadisme, terrorisme. Les intellectuels du monde musulman doivent débattre des questions d'actualité avant les guerres pour jouer un rôle d'anticipation", a-t-il poursuivi.

Selon Mouhamadou Bamba Ndiaye, les leaders musulmans courent "le risque de perdre la légitimité ou le leadership", mais ils sont dans l'obligation de mener "un travail d'explication profonde et de reformulation notamment du concept de terrorisme".

De son point de vue, "il n'y a pas un islam tolérant et un islam non tolérant mais il y a un seul islam, c'est dans l'interprétation que des musulmans peuvent arriver à s'affronter".

Dans ce cadre, l'approche sécuritaro-militaire "n'est pas la meilleure ni la plus efficace pour combattre le terrorisme", a soutenu Mouhamadou Bamba Ndiaye.

SKS/BK

Lu 52 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31