''La baisse des prix des denrées est un engagement électoral’’, rappelle Ousmane Tanor Dieng



Joal-Fadiouth, 5 mai (APS) - La baisse des prix des denrées de première nécessité est plus qu’une promesse, c’est un engagement électoral, a rappelé Ousmane Tanor Dieng, invitant le gouvernement à ‘’maintenir les prix au niveau le plus bas possible compte tenu de nos contraintes macro-économiques’’.

La baisse des prix était un ‘’engagement non seulement de BBY, mais aussi des candidats pris séparément'', a dit le Secrétaire général du Parti sociale (mouvance présidentielle), samedi, lors d’un meeting à Joal-Fadiouth..

''Ce dont il s’agit, c’est de trouver les moyens de mettre çà en œuvre et non pas de donner l’impression qu’on recule sur une question aussi importante’’, selon le responsable socialiste.

''C’est un engagement, d’abord, de chacune des coalitions, mais aussi de chacun d’entre nous, que nous allions travailler à la baisse des prix des denrées de première nécessité et que cela est tout à fait possible par deux voies’’, a-t-il rappelé.

‘’La première voie c’est que l’Etat renonce à tout ou à une partie des taxes (….) Il y a d’autres pistes sur lesquelles on peut travailler. Si on a la volonté politique d’y travailler, on y arrivera, parce qu’on y est déjà arrivé’’, a estimé M. Dieng.

Selon le Secrétaire général du PS, ‘’les prix du sucre, du riz et de l’huile ont tout de même baissé même si ce n’est pas au niveau voulu ou attendu par les populations''.

‘’C’est un autre problème, mais un effort a été fait, un pas dans la bonne direction. Je crois que le gouvernement doit continuer de rechercher les voies et moyens pour maintenir ces prix-là au niveau le plus bas possible, compte tenu de nos contraintes macro-économiques’’, a-t-il dit.

Pour Ousmane Tanor Dieng, ‘’si la volonté politique existe, on doit associer tous les acteurs, notamment les commerçants qui pourraient être amenés à renoncer un peu à la marge de bénéfices qu’ils peuvent avoir’’.

'’En travaillant avec les acteurs, de manière inclusive, on peut arriver, progressivement, à baisser les denrées de première nécessité, avec maintenant un contrôle strict des services de commerce, pour que les commerçants respectent les mesures prises par le gouvernement’’, a-t-il dit.

Pour lui, ‘’il faut que le gouvernement réaffirme sa volonté de baisser, le plus qu’il le peut, les denrées de première nécessité. Parce que c’est une préoccupation fondamentale des populations’’.

ADE/OID

Lu 39 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30