Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


LES OFF DE POP DU WEEK-END



Logements des…
L’Union des magistrats de Sunugaal (Ums) est en colère. Et son président, Abdou Aziz Seck, ne s’est pas empêché de le faire savoir. Une colère qui découle de la manière dont les autorités de la présidence de la République, notamment, ont procédé, pour servir des sommations aux magistrats qui occupent des logements de fonction pour les enjoindre de les libérer. Le bureau exécutif de l’Ums dit, en effet, ne pas comprendre le procédé cavalier et illégal utilisé par le Secrétaire général de la présidence pour ce qui concerne les magistrats. S’étonnant que les membres de l’Ums ont reçu des avis de libération de la part des gendarmes qui leur demandent de libérer les logements au plus tard le 30 juin 2014, M. Seck souligne que les magistrats n’occupent pas ces maisons de leur propre chef. Il rappelle qu’ils sont de hauts fonctionnaires de l’Etat qui ont droit à des logements de fonction et que ceuxci leur ont été affectés.

…Magistrats
«Mais ce que nous dénonçons, c’est la démarche. Depuis quelque temps que nous avons entendu parler de la volonté de l’Etat de faire des économies en revenant notamment sur certains contrats portant sur les logements de convention. Ce qui nous étonne, c’est qu’à aucun moment nous n’avons pas été associés à ce processus, alors que beaucoup de nos membres occupent des logements conventionnés», a dit Abdou Aziz Seck qui s’exprimait sur la Rfm, hier. Poursuivant, il dit ne pas comprendre qu’on puisse se lever un beau jour et servir des avis de la sorte. «L’appel que nous leur lançons (aux autorités de la Présidence), c’est d’appeler les gens autour d’une table et de discuter de ce problème», a-t-il encore confié, avant de dire qu’il y a là un véritable «problème de gouvernance». Et sans vouloir s’ériger en donneur de leçons, le mieux, pour ceux qui ont en charge ces questions, estime M. Seck, c’est de discuter avec les concernés avant de prendre une quelconque décision. «Ça c’est la moindre des choses», a-t-il conclu.

Cheikh Yérim
Cheikh Yérim Seck a humé l’air frais de la liberté, hier, en début de soirée. Le journaliste et boss du site «Dakaractu» est sorti de la prison du Cap Manuel, où il était détenu suite à sa condamnation à une peine de trois ans pour viol sur l’étudiante Aïssata Tall en octobre 2012, aux environs de 19 heures, ce vendredi. Cys a bénéficié d’une liberté conditionnelle, au même titre que près de 800 autres détenus, dans le cadre de la politique de désengorgement des prisons entreprise par le ministère de la Justice. Cheikh Yérim Seck figure dans le lot de la deuxième vague de 300 détenus remis en liberté en ce début d’année 2014.

Consternation
C’est la consternation au quartier Bola Mbaye de Yeumbeul Nord, dans la banlieue de Ndakaaru. En effet, un bambin de 10ans y est mort noyé dans une mare, hier, à la mijournée, à l’heure de la prière du vendredi. Ibrahima Diagne, c’est le nom de l’enfant, est tombé dans une maison abandonnée, remplie par les eaux de la pluie qui stagnent dans ce quartier. Selon la Rfm qui a donné l’info, il est mort noyé. Son corps a été rêpeché par les sapeurs-pompiers qui l’ont déposé à la morgue d’un hôpital de la place. La police a procédé aux constations d’usage et a ouvert une enquête.

Dénonciation
Dans une déclaration qu’il a rendue publique, hier, El Hadji Ibrahima Mbow, président de l’Union citoyenne Bunt-bi, fait dans la dénonciation. «J’ai répondu à l’invitation de Monsieur Ablaye Mbaye, responsable du Parti socialiste de Sokone, dimanche 29 décembre 2013. Monsieur Mbaye a initié cette grande rencontre, pour, dit-il, poser les jalons d’un grand rassemblement, en vue des élections locales de juin 2014. Sur ce, il a proposé un comité de coordination regroupant un ou deux représentants, en vue de confectionner la future liste des candidats et de désigner le maire de la commune de Sokone, à l’issue des élections», indique M. Mbow qui soutient que son parti, un membre fondateur de «Macky 2012», «a catégoriquement refusé cette alliance électorale (regroupant outre les partis de ‘Benno bokk yakaar’, le Pds local, le ‘Rewmi’ local, l’Ucs local, le ‘Bokk gis gis local et certains membres de la société civile)». Visez la suite…

Dénonciation (bis)
A en croire El Hadji Ibrahima Mbow, le refus de son parti est dû au fait que «cette alliance électoraliste contre nature est incohérente quant à ses fondements et ne correspond absolument pas à la démarche et à l’objectif de (SMS). Cette manoeuvre politicienne vise naturellement à affaiblir le camp présidentiel et met en selle au niveau local les adversaires irréductibles de (SMS)». En revanche, la Coalition «Macky 2012» représentée par le premier Vice-coordonnateur, El Hadji Ibrahima Mbow, a décidé de lancer la liste «Sokone ca kanaam», «liste ouverte à tous les alliés loyaux et sincères de (SMS) pour aller aux locales de juin 2014».

Marche du Pds…
La marche du Parti démocratique sunugaalien (Pds), prévue ce samedi à Richard-Toll, n’aura pas lieu. Dans un communiqué rendu public, hier, les camarades d’Oumar Sarr ont expliqué que cette marche est interdite par le préfet du département de Dagana «sur injonction de la présidence de la République par souci de respect de la procédure des affaires pendantes devant les juridictions». «Tout le monde comprend que ce prétexte est fallacieux, les thuriféraires du régime Macky-Tanor-Niasse auraient ainsi le droit d’accabler les responsables de notre parti sans se soucier de la présomption d’innocence, tandis que notre parti n’aurait pas le droit de manifester pour défendre la démocratie, les libertés et les otages politiques », déclarent les libéraux.

…Interdite par le préfet
Le Pds dit prendre acte de ce «nouveau coup tordu contre la démocratie». Pour eux, cette interdiction vise à «saborder le plan d’actions de la fédération départementale de Dagana du Pds qui a démarré, le 28 décembre 2013, avec la marche de la colère des populations de la commune de Dagana, et à freiner le formidable mouvement de soutien national que nos otages politiques reçoivent chaque jour davantage», soutient le coordonnateur du Pds. Déterminés à aller jusqu’au bout de leur combat, les libéraux vont déposer à nouveau une déclaration de marche pour le 25 janvier 2014 pour exiger, disent-ils, «la libération sans condition des prisonniers et otages politiques, la fin du harcèlement politique contre les responsables du Pds et le redressement de la politique agricole dans la vallée».

Incivisme
Certains Sunugaaliens manquent vraiment de civisme et n’ont pas tiré les leçons du nauffrage du bateau «Le Joola» qui a fait plus de 1800 morts. La scène que nos radars ont filmée, hier, dans l’après-midi, sur la Vdn, se passe tout simplement de commentaire. Un «car rapide» plein à craquer, avec des passagers qui avaient même pris place sur le toit, roulait à vive allure. Et inutile de vous dire qu’il a fait le spectacle. Un gendarme préposé à la régulation de la circulation a essayé d’arrêter ce car rapide fou, mais en vain. En effet, quand il a demandé au chauffeur du «car rapide» de se ranger sur le côté pour un contrôle, ce dernier a fait fi de son injonction, avant de démarrer en trombe. Incivisme quand tu nous tiens !

Ziguinchor
La traditionnelle cérémonie des présentations de voeux des services de la municipalité de Ziguinchor a eu lieu ce vendredi dans les locaux de ladite mairie. Elle a été présidée par le député-maire, «Mister B». Occasion pour le personnel, le conseil municipal et les délégués de quartiers de faire un bilan positif de l’actuelle équipe municipale de Ziguinchor. Pour sa part, après avoir renouvelé son désir de créer les conditions favorables de travail dans l’institution, «Mister B» a tenu à annoncer l’inauguration, le 18 janvier, de la maternité de Soucoupapaye et également des nouveaux locaux du centre de santé de Ziguinchor. Le centre multifonctionnel de Peyrissac sera également ouvert pour le bénéfice des jeunes de la ville de Ziguinchor. A cela s’ajoute le projet d’extension de l’électrification et l’ouverture de voies dans les quartiers périphériques de la commune. La cérémonie a vu la présence d’invités surprises : le député Omar Sarr du «Rewmi», l’arbitre international, Badara Diatta et les artistes Fafady et Queen-Biiz.

Contrôle de routine
Que chercheraient les hommes du Commissaire Anna Sémou Faye pour se lancer aux trousses des promeneurs et autres usagers de la circulation, hier soir ? En tout cas, nos capteurs ont filmé les flics dans les environs des Hlm et Colobane, hier soir. Ils avaient jeté leur dévolu sur les «cars rapides» qu’ils arrêtaient avant d’interpeller les passagers et d’opérer des contrôles de Carte nationale d’identité (Cni). Nos capteurs pensent savoir que les forces de l’ordre, qui avaient lancé leurs filets, ont pu mettre le grappin sur plusieurs quidams qui avaient eu la malchance de vaquer à leurs occupations sans leur Cni. D’ailleurs, cette opération a été très fructueuse, au point que les locaux du Commissariat de police des Hlm étaient devenus trop exigus pour contenir le nombre. Nos radars nous soufflent même qu’une dame portant un enfant sur le dos n’a pas été épargnée. Elle a été embarquée comme beaucoup d’autres dans le panier à salade pour défaut de pièce d’identité.

Salaires…
Suite au tohu-bohu causé par les résultats de l’audit physique et biométrique de la Fonction publique, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ a sorti, hier, un communiqué pour se prononcer sur le paiement des salaires domiciliés au Trésor public. En ce sens, il rappelle qu’en application des recommandations du Comité de pilotage de l’audit physique et biométrique des agents de l’Etat, il a été transmis au département de l’Economie et des Finances la liste des agents de l’Etat dont les salaires doivent être suspendus ou domiciliés au Trésor public pour cause de contentieux. Sur ce, Amadou Bâ de déclarer que les «titulaires des matricules en cause doivent, pour la libération de leur salaire, se présenter, selon leur ministère d’appartenance ou leur localisation géographique, devant des commissions d’audit spéciales installées au ministère de l’Education, au ministère de la Santé et de l’Action sociale, et à l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) située au Technopole.

…Au Trésor
Ainsi, a-t-il annoncé dans le communiqué, «si les pièces produites sont probantes, il est délivré à l’agent un ticket valant quitus, au vu duquel le bon de caisse (bulletin de salaire) correspondant, visé par la direction de la solde, des pensions et rentes viagères, est remis à l’intéressé». Ledit bon de caisse est alors présenté devant les guichets de la Perception de Cerf-volant, sise à la zone B, spécialement dédiés au paiement des salaires au titre de l’audit. A cet effet, le ministre d’informer les agents de l’Etat détenteurs de quitus délivrés par les équipes spéciales d’audit physique et biométrique que les services techniques du Département (Solde et Trésor), en plus des jours ouvrables, ouvriront exceptionnellement leurs bureaux, ce samedi 4 janvier 2014 à partir 8 heures, en vue de l’accomplissement des formalités prévues pour le paiement effectif des salaires aux guichets de la perception de Cerf-volant.

POP via http://toubainfotv.com/?p=2958


Lu 39 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30