L'Etat invité à primer les meilleurs enseignants



Kaolack, 12 juil (APS) – L’évêque de Kaolack (centre), Monseigneur Benjamin Ndiaye, a invité samedi les pouvoirs publics à primer chaque année les meilleurs enseignants, afin de susciter une "émulation de la fonction enseignante".

Il a lancé cet appel lors de l’ouverture des travaux de l’assemblée générale statutaire de l’Union nationale des associations de parents d’élèves de l’enseignement privé catholique (UNAPECS).

‘’Je suis d’avis que les meilleurs enseignants, ceux qui ont eu les meilleurs résultats scolaires, soient distingués par la Nation sénégalaise, pour produire une émulation de la fonction enseignante’’, a-t-il lancé.

L’évêque de Kaolack a par ailleurs formulé un vœu ‘’très cher’’ à l’endroit des autorités, en les invitant à travailler sérieusement à la revalorisation de la fonction enseignante, lors des assises de l'éducation.

Selon lui, ‘’l’enseignant doit retrouver son identité perdue, mais la revalorisation ne vient pas seulement par les espèces sonnantes et trébuchantes mais par l’identité sociale de l’enseignant, la considération qu’on lui donne’’.

‘’Il y a des crises qui sont liées au fait que l’enseignant a perdu son identité dans le microcosme sénégalais’’, a souligné Monseigneur Benjamin Ndiaye, souhaitant que l’éducation à la protection de la nature soit répandue chez l’élève.

Il a rappelé que certains pays prennent carrément en charge les salaires des enseignants de l’enseignement privé catholique, avant d'appeler les autorités étatiques à penser à la hausse légitime de la subvention, afin d’épauler l’école catholique.

Alphonse Dione de la Direction de l’enseignement moyen général (DEMG) a pour sa part salué la tenue de la rencontre, qui a regroupé les délégués de tous les diocèses du Sénégal, avant d’inviter l’UNAPECS à aider à relever les défis qui assaillent le système éducatif.

M. Dione a exhorté les membres de l’UNAPECS à aider à trouver des solutions aux questions de qualité, de gouvernance participative, de pacification du climat scolaire, d’ouverture au monde du travail, de prévention des conflits, des conduites déviantes en milieu scolaire et de restauration de certaines qualités morales et physiques.

Le représentant de la DEMG a également souhaité l’implication des entités départementales de l’UNAPECS dans la démarche de projets d’établissement et les modèles alternatifs de financement en cette période de limitation de ressources budgétaires et de quête perpétuelle de la qualité dans les enseignements-apprentissages.

Le président sortant de l’UNAPECS, Léon Sène, a demandé à l’Etat de veiller à ce que l’enseignement privé, qui a été invité à tous les séminaires d’appropriation des différents programmes, puisse bénéficier de toutes les opportunités qu’offre le PAQUET (Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence).

M. Sène a aussi encouragé Etat et syndicats d’enseignants à poursuivre les négociations, afin de faire du système éducatif un espace scolaire et universitaire apaisé.

Il a salué les brillants résultats obtenus par les écoles privées dans les concours et examens, et souhaité l’ouverture d’établissements dans les banlieues des grandes villes et le maintien des écoles des zones rurales pour être au service des plus démunis.

PON/ASG

Lu 22 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31