Des mesures pour faciliter l'approvisionnement du pays en moutons de Tabaski



Dakar, 28 août (APS) - Le gouvernement a pris des mesures visant à réduire les postes de contrôle sur les routes au strict nécessaire et à exonérer de droits et taxes des éleveurs, pour faciliter l'approvisionnement du pays en moutons de Tabaski, a-t-on de source officielle, jeudi à Dakar.

Dans une circulaire adressée à 12 ministres, le Premier ministre Mahammed Dionne leur demande de veiller à "la réduction des postes de contrôle au strict nécessaire", sur les routes, et à "l'exonération des droits et taxes" au profit des éleveurs.

Les ministres concernés doivent aussi, selon une copie de la circulaire reçue à l'APS, travailler à "l'assouplissement du contrôle des camions transportant les moutons" et à "l'autorisation de la présence, à bord de chaque camion ou wagon, de trois bergers chargés de la surveillance des animaux transportés".

"Ces mesures s'appliquent dans les frontières, sur les axes de convoyage, dans les zones d'attente et sur les points de vente de moutons, pour la période allant du 10 août au 20 octobre", précise M. Dionne.

Il assure que "les services publics compétents veilleront aux conditions d'entrée et de circulation des animaux, conformément aux dispositions (...) relatives à la police des animaux domestiques".

Toutes ces mesures ont été prises en vue de "la facilitation de l'approvisionnement de notre pays en moutons de Tabaski", la fête musulmane commémorant le sacrifice d'Ibrahim, prévue début octobre.

Des "ponctions" opérées sur le budget de fonctionnement de la direction de l’élevage compromettent très sérieusement la préparation de la Tabaski, notamment en ce qui concerne l'aménagement des points de vente et leur électrification", signale le "plan d'actions" élaboré par le ministère de l'Elevage et des Productions animales.

Ces "ponctions" d'un montant total de 33 millions 541 mille 240 francs CFA compromettent aussi l'approvisionnement en eau et la mobilité des agents de l'élevage, des forces de sécurité, etc., selon ce "plan d'actions" joint à la circulaire du Premier ministre.

Le département de l'Elevage recommande qu'"une solution rapide doit être apportée à cette situation, afin que les procédures relatives aux acquisitions et prestations de services nécessaires au bon fonctionnement de l'opération Tabaski soient engagés dans les meilleurs délais".

ESF/BHC

Lu 18 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30