Croissant lunaire : l'Etat invité à créer une commission nationale d'observation consensuelle



Dakar, 8 août (APS) - L’Etat doit créer une Commission nationale d’observation du croissant lunaire, à laquelle il devra associer tous les musulmans, pour éviter les divisions notées dans la célébration des fêtes musulmanes, a déclaré jeudi l’Imam Galadio Kâ de la mosquée de l’Unité 26 des Parcelles Assainies.

"L’Etat doit créer une commission nationale d’observation du croissant lunaire. Il doit créer cette commission, en y associant tout le monde. Seul l’Etat peut réunir les croyants’’, a-t-il dit.

L’Imam Galadio Kâ s’exprimait lors de la prière collective de l'Aïd el-fitr, communément appelée Korité, sur le parking du stade Léopold Sédar Senghor de Dakar.

La Coordination des musulmans de Dakar (CMD) a décidé de célébrer la Korité, la fête marquant la fin du ramadan, ce jeudi. Ses membres avaient entamé le jeûne, le 9 juillet dernier, soit un jour avant l’écrasante majorité des musulmans sénégalais qui, eux, célèbrent cette fête vendredi.

La Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CNCCL) a indiqué mercredi soir que la nouvelle lune n'avait été aperçue nulle part dans le pays et que la fête marquant la fête du ramadan allait être célébrée vendredi.

Face à la division entre musulmans à propos de la célébration des fêtes, l’imam Kâ a estimé que l’Etat doit sévir en créant une commission consensuelle nationale.

"La Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire n’est pas suivie par tout le monde. On doit s’arrêter pour voir ce qui ne marche pas’’, a-t-il conseillé.

La CNCCL a été créée à la fin des années 1990 dans l’objectif d’amener les musulmans à s'accorder sur les mêmes dates pour entamer ou arrêter le jeûne.

Elle comprend notamment les représentants des différents khalifes généraux, des associations islamiques et des imams.

Selon l'Imam, l’Etat a affiché une attitude positive en déclarant sa disponibilité à soutenir les musulmans pour résoudre le problème de l’observation du croissant lunaire.

"Il y a des efforts que l’Etat doit faire. Il doit appeler à une concertation nationale sur la lune. L’Etat doit diriger les travaux. On doit aboutir à la création de la commission nationale, et elle devra être pilotée par des gens très avisés sur cette question’’, a-t-il souligné.

L’imam Galadio Kâ a regretté les divisions notées au sein de la communauté musulmane. "L’unité des musulmans n’est pas effective. Il y a un problème, les gens ne se font pas confiance, alors qu’on doit construire ensemble le pays’’, a ajouté l’imam de l’unité 26 des Parcelles assainies.

Il a plaidé pour un retour aux valeurs islamiques et au Coran pour régler la division entre musulmans.

Lors de la fête de la Korité, le musulman doit s’acquitter de l’aumône de la rupture du jeûne ou zakat al-fitr. En début de matinée, les musulmans effectuent une prière collective dans une mosquée ou dans un lieu de prière à ciel ouvert.

Les fidèles se retrouvent ensuite en famille autour d’un repas généralement bon et copieux, avant de rendre visite à leurs amis et proches pour la présentation des vœux de Korité.



BHC/ASG

Lu 34 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31