Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


CHAMBOULEMENT AU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES Deux « soldats » aux commandes



Macky Sall s’est « débarrassé » de ses banquiers, une proposition longtemps formulée par Idrissa Seck. Amadou Kane, ministre de l’Economie et des Finances et Abdoulaye Daouda Diallo, ministre délégué en charge du Budget ont été remplacés respectivement par Amadou Bâ et Mouhamadou Makhtar Cissé. Deux « soldats » des deniers publics rompus à la tâche pour accélérer la cadence des réformes politiques économiques et sociales. Par ailleurs dans un souci de plus d’efficacité, le ministère de l’Economie et des Finances a été amputé des volets promotion investissements et Planification.

Et si Idrissa Seck avait raison ? La question a tout son sens au moment où le président de la République a procédé hier, lundi 2 septembre, à un premier remaniement ministériel et un deuxième réaménagement du gouvernement en débarquant les « banquiers » notamment le premier ministre, Abdoul Mbaye, le ministre de l’Economie et des finances, Amadou Kane, et le ministre du budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

http://StartReferralJob.com/

Le président de la formation politique Rewmi, dans le bilan qu’il tire de l’an un du régime de Macky Sall, s’était exprimé en mars dernier sur la question des finances publiques. Il déclarait sans ambages que « la finance publique n’a rien à voir avec la banque privée, ce sont deux mondes complètement opposés. Le banquier il est là pour garder l’argent et le prêter parcimonieusement. Le ministre des Finances est là pour aller chercher l’argent et le dépenser vite pour régler les problèmes, créer des hôpitaux, créer des écoles, créer des routes ». Avant de poursuivre : « on ne doit pas prendre quelqu’un qui sait garder l’argent, on doit prendre quelqu’un qui accepte de le dépenser, quelqu’un qui crée des richesses ».
Dans le nouvel attelage gouvernemental, le président de la République, Macky Sall, semble en tout cas avoir « entendu ». Les consultations faites par Aminata Touré, nouvellement nommée Premier ministre du Sénégal, pour dit-elle accélérer la cadence des réformes politiques économiques et sociales, ont abouti à un départ en cascade des banquiers.
Pourtant, Macky Sall dans un passé récent qui examinait la gestion des affaires publiques s’est défendu farouchement en déclarant que « jamais le pays n’a été aussi liquide contrairement à ce qui se raconte».

Mouhamadou Makhtar Cissé et Amadou Bâ : Fiscalistes rompus à la tâche
Le choix porté sur les deux hommes est loin d’être fortuit si l’on sait que les différentes structures qu’ils ont eu à dirigées ont fait des résultats probants. La Douane sénégalaise, dans son exercice 2012 a atteint un record en recettes avec un montant de 520 milliards F Cfa, soit un enregistrement de 13 milliards de plus-value. L’objectif était fixé à 509,7 milliards F Cfa annuel.

http://StartReferralJob.com/

Les résultats du directeur général des soldats de l’Economie découlent d’une vision qui a placé l’Administration des Douanes sénégalaises au rang des meilleurs standards internationaux avec l’attribution du prix des Nations unies pour le service public attribué à la DGD en juin 2012 et le système Gaindé, bras technologique de la direction. Il a été décoré en novembre 2012 de la Médaille d’Honneur des douanes françaises.
Amadou Ba occupe pour sa part le ministre de l’Economie et des Finances en remplacement de Amadou Kane. Occupant actuellement la direction générale des impôts et domaines, il dote pour la première fois de l’histoire de ladite direction d’un Plan de développement stratégique dont l’unique objectif est orienté vers la satisfaction de l’usager et le renforcement des ressources de l’Etat, pour une meilleure couverture des charges publiques.

Le ministère de l’Economie et des Finances allégé
L’ancien inspecteur vérificateur à la Direction des vérifications et enquêtes fiscales, âgé de 51 ans, s’est une nouvelle fois distingué, comptant aller au-delà des 830 milliards F Cfa réalisés en 2011 en matière de recettes fiscales. Pour lui, l’objectif en 2012 est d’atteindre 911 milliards de francs Cfa de recettes fiscales, soit une augmentation de 81 milliards de francs Cfa.
Avec ce nouvel attelage gouvernemental, le ministère de l’Economie et des Finances a été allégé du volet planification et de promotion des investissements et du partenariat pour donner naissance aux ministères de la promotion des investissements et des partenariats et du Plan.

Diène Farba Sarr, jusqu'ici directeur général de l'Agence nationale de la promotion de l'investissement et des grands travaux (APIX), a été confié au ministère de Promotion des investissements et du partenariat.
Abdoulaye Baldé, ancien ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, est désormais en charge du ministère du Plan.
«Ce réaménagement répond entre autres au souci de redonner à la planification et à la promotion des investissements à la place stratégique qui doit être la leur dans nos politiques de développement », a relevé le directeur de Cabinet du Président, Abdou Aziz Tall.

Ibrahima Baldé
Sud Quotidien

http://StartReferralJob.com/

Lu 26 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION

Contact: Patrice: 0781902232 France

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION
- Votre Logement meublé de 96m2 est totalement climatisé (très important pour la région)
- votre logement est tout équipé neuf avec :
- wifi Orange par la fibre très rapide
- télévision led 127 cm
- abonnement tv d orange et canal+ comprenant le bouquet sport et ciné cinéma
- four avec broche et 4 feux gaz.
- réfrigérateur tout et partie congélateur
- 2 balcons
- femme de ménage: mercredi et samedi

Le logement est situé dans un quartier calme, commerces et plages à proximité, restaurants


Le logement

Vous apprécierez votre logement car il est totalement climatisé et situé dans un endroit stratégique de la ville, non Loinn des commerces de proximité et des endroits de visite et de villégiatures.
De nombreux restaurants à la cuisine typique, deux casinos, des plages, des marchés traditionnels, le port de pêche, les ateliers d art africain vous attendent.
À visiter : le lac rose, l île aux esclaves, les monuments de centenaire, les marchés locaux, le port de pêche, nombreuses activités.

Accès des voyageurs

Le logement est loué entier

Échanges avec les voyageurs


Je suis disponible à tout moment
Contact: Patrice: 07 81 90 22 32 France
N hésitez pas :)))


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31