Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


AFFAIRE DU PROTOCOLE DE REBEUSS ME OUSMANE SEYE ENFONCE IDY



Le “protocole de Rebeuss“, né de l’affaire des chantiers de Thiès existe bel et bien, et il est consigné dans le cabinet du notaire Pape Sambaré Diop. C’est du moins la révélation de l’avocat Secrétaire général du Front républicain. Invité à l’émission Grand Jury de la Radio Futurs médias (Rfm) d’hier, dimanche 10 juillet, Me Ousmane Seye, avocat de l’Etat d’alors, informe que le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck s’était même engagé à rembourser au total 21 milliards.

Invité, il y a une semaine de cela, par le Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) à clarifier la lanternes des sénégalais sur le «protocole de Rebeuss», brandi contre le président du Conseil régional de Thiès, Me Ousmane Seye se prononce enfin. Et, ce n’est pour discréditer le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, mais plutôt pour l’enfoncer. En effet, le Secrétaire général du Front républicain, qui était l’invité de l’émission Grand Jury de la radio Futurs médias (Rfm) hier, dimanche 10 juillet, a confirmé l’existence d’un accord entre le gouvernement d’alors et l’ancien Premier ministre d’Abdoulaye Wade.

Conseiller de l’Etat du temps du règne d’Abdoulaye Wade, Me Seye explique en effet qu’il avait contacté Idrissa Seck sur autorisation d’un de ses avocats, en l’occurrence Me Sidiki Kaba, aujourd’hui Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Ensuite, la robe noire indique qu’Idy avait désigné son notaire Me Nafissatou Cissé comme son mandataire, pour les discussions. Mieux, poursuit-t-il, «c’est Idrissa Seck, lui-même, qui a signé le document authentique». Réfutant par là les dénégations du camp de Rewmi sur un quelconque «deal» entre l’ancien président de la République et son ex-premier ministre, emprisonné puis blanchi dans le cadre de l’affaire des “chantiers de Thiès“.

Expliquant par ailleurs le cadre dans lequel est intervenu ledit document, Me Ousmane Seye de révéler qu’il a été mandaté pour défendre les intérêts civils de l’Etat du Sénégal et que l’action civile ne l’intéressait pas. «C’est dans ce cadre que des discussions ont eu lieu avec Idrissa Seck, assisté par son notaire Me Nafissatou Diop, sur autorisation d’un de ses avocats (Me Sidiki Kaba) qu’il m’a désigné». A l’en croire, et évitant de parler de «deal», il révèle que les discussions ont «abouti à la rédaction manuscrite par Idrissa Seck lui même d’un engagement écrit, que son notaire a déposé au niveau du cabinet du notaire Pape Sambaré Diop, qui m’écoute». Enfonçant le clou, la robe noire indique qu’en réalité l’originale du document est entre les mains de Me Pape Sambaré Diop, qui leur a délivré des copies.

Se refusant par ailleurs d’entrer dans les détails des clauses du document en question, il a tout de même informé «qu’il y avait au total 21 milliards à recouvrer en tout». Cependant, il s’est empressé de notifier qu’il ignore si les accords ont été bien respectés.
«Je n’ai pas été mandaté pour recouvrer cet argent», indique-t-il.

Se prononçant par ailleurs sur la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), dont le Front républicain est membre, Me Seye trouve que bien que la coalition est constituée de partis venant de divers horizons, «il y a une certaine dynamique unitaire». Et cela, «c’est le géni du président Macky Sall, de maintenir une telle coalition jusqu’à présent».
Par conséquent, il informe que si Macky Sall continue dans la même lancée, il sera son candidat à la prochaine présidentielle, à savoir celle de 2019. Pour autant, il trouve que «Abdoulaye Wade a été un bon président, qui a fait des réalisations extraordinaires, sur le plan des infrastructures, de l’économie ». «Il a péché sur la consolidation et la stabilité de nos Institutions», admet-il.

Les Rewmistes cherchent le bon Me Sèye

Les partisans de Idrissa Seck n’ont pas attendu trop longtemps pour apporter la réplique à Me Ousmane Sèye qui a soutenu que le leader de Rewmi s’était engagé à verser à Me Abdoulaye Wade 21 milliards dans ce qu’il est convenu d’appeler le protocole de Rebeuss et qui défraie la chronique depuis un certain temps. Les Rewmistes ont juste ressorti les propos de l’avocat de l’Etat d’alors qui soutenait le contraire. C’était le 17 mars 2013.

Les partisans d’Idrissa Seck cherchent le bon maître chez Ousmane Sèye. Ils semblent déboussoler par la contradiction notée dans les propos de l’avocat de l’Etat qui a déclaré hier, dimanche 10 juillet, que leur leader a bel et bien signé un accord avec Abdoulaye Wade dans lequel, il s’était engagé à rembourser 21 milliards.

Des propos qui tranchent d’avec ceux tenus par le même avocat dans la même émission, le 17 mars 2013, où il soutenait que le protocole de Rebeuss n’existe pas et que c’était une pure invention de la presse.

«Wade et Idrissa Seck, avaient un problème politique», soutenait-il, il y a trois ans ; et qu’il avait rencontré plusieurs fois, Idrissa Seck durant son séjour en prison et que «la démarche n’était pas de faire passer un deal, mais de sauver la République car le différend n’avait aucun lien juridique pour maintenir Idrissa Seck en prison et que le but de cet engagement était de tenter une médiation afin d’éviter une instrumentalisation de la justice à des fins de règlements de comptes politiques».

Et Me Sèye d’ajouter : «tout a été fait dans les règles de l’éthique, de la morale et de la déontologie recommandées par son métier d’avocat». Avant de trancher net : «le protocole de Rebeuss en réalité n’existe pas, c’est une création de la presse».

Sud quotidien

Lu 14 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag | Immobilier

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION

Contact: Patrice: 0781902232 France

Location meublée à Dakar : SUPERBE MEUBLÉ,4 PERS,WIFI,TV ORANGE,CLIMATISATION
- Votre Logement meublé de 96m2 est totalement climatisé (très important pour la région)
- votre logement est tout équipé neuf avec :
- wifi Orange par la fibre très rapide
- télévision led 127 cm
- abonnement tv d orange et canal+ comprenant le bouquet sport et ciné cinéma
- four avec broche et 4 feux gaz.
- réfrigérateur tout et partie congélateur
- 2 balcons
- femme de ménage: mercredi et samedi

Le logement est situé dans un quartier calme, commerces et plages à proximité, restaurants


Le logement

Vous apprécierez votre logement car il est totalement climatisé et situé dans un endroit stratégique de la ville, non Loinn des commerces de proximité et des endroits de visite et de villégiatures.
De nombreux restaurants à la cuisine typique, deux casinos, des plages, des marchés traditionnels, le port de pêche, les ateliers d art africain vous attendent.
À visiter : le lac rose, l île aux esclaves, les monuments de centenaire, les marchés locaux, le port de pêche, nombreuses activités.

Accès des voyageurs

Le logement est loué entier

Échanges avec les voyageurs


Je suis disponible à tout moment
Contact: Patrice: 07 81 90 22 32 France
N hésitez pas :)))


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31