Inscription à la newsletter.Restons en contact


Recherche

Responsabilité sociétale des entreprises

RSE et développement durable : Le réseau des journalistes en environnement prêt à accompagner la Sonatel

Convention SGO/Communes de Khossanto et de Sabodala : 600 millions FCFA pour des infrastructures

RSE Réparation du préjudice causé par le 3e tronçon Diamniadio-Aibd : Le village de Yam bénéficie d’une école et des moulins

Mamadou Talla préconise une connexion formation-secteurs prioritaires

Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi


AFFAIRE AGIR-IMMO LES VICTIMES S’EN REMETTENT A LA JUSTICE ET A MACKY



Le collectif des victimes d’Agir Immo est actuellement suspendu à la décision de justice qui pourrait être rendue le jeudi 14 juillet. C’est ce qui ressort de son sit-in d’hier, lundi 11 juillet à Dakar, pour dénoncer les agissements du promoteur immobilier Abdoulaye Youssou Diagne.

Dans l’attente du verdict du 14 juillet prochain, le collectif des victimes d’Agir Immo a organisé hier, lundi 11 juillet, un sit-in pour dénoncer les agissements de leur promoteur immobilier. Selon Moussa Ndao, porte-parole du collectif «Abdoulaye Youssou Diagne, depuis 5 ans, nous fait courir pour des problèmes qui pourraient être évités si, au départ, il avait donné aux uns leurs terrains et aux autres leurs villas. Il n’y a pas, parmi nous, une seule victime qui a reçu un terrain, encore moins une villa».

Et d’ajouter: «c’est pour cela qu’on s’est dit qu’Abdoulaye Youssou Diagne, après avoir joui de deux renvois et après avoir bénéficié de deux libertés provisoires, qu’il est grand temps pour nous de ne pas rester les bras croisés. Puisqu’après avoir perdu des millions, il était tant de se mobiliser pour faire face à ce promoteur qui dit que notre cause est perdue d’avance parce qu’ayant la justice dans sa poche».

Considérant ces déclarations provocantes et graves, il déclare que leur «crédo est le combat jusqu’à ce que la vérité triomphe. Notre cause est tellement juste et noble que des parlementaires, des membres de la société civile et des Sénégalais épris de paix et de justice sociale sont venus se joindre à nous pour un soutien sans faille et indéfectible» dira-t-il.

Abondant toujours dans le même sens, l’honorable député Hélène Tine décide de prendre l’initiative pour que cette question soit portée au plus haut niveau. Pour elle, il ne suffit pas seulement de condamner ce promoteur, mais il faut que l’Etat du Sénégal puisse prendre en charge les préoccupations de ces victimes. Donc, aujourd’hui, ce scandale est une opportunité pour que, dans ce pays, des citoyens sénégalais ne soient plus victimes d’escrocs immobiliers et que la question des scandales fonciers puisse être prise à bras le corps par le gouvernement du Sénégal.

Le collectif des victimes d’Agir Immo interpelle vivement le président de la République. Macky Sall est invité à s’approprier ce dossier qui constitue, en réalité, un véritable drame social qui a frappé des centaines de familles entières.

sud quotidien

Lu 44 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 15

MAGAZINE TV SUR LES ENTREPRISES AU SENEGAL | Agences-Directions | Marketing | Communication | Management | Vente | Ressources Humaines | Formation | Exportations | Environnement des entreprises | Espace salariés | Genre-Entreprenariat féminin | Contributions | Responsabilité sociétale des entreprises | Assurances | Politique | Société | Médias § People | Sports | Web TV | International | EnglishNewsMag


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31